SEPTEMBRE 22-FéVRIER 23

Découvrir le programme
La saison 2022-2023 marquera une grande étape de la métamorphose entamée par le Théâtre de Vidy depuis plusieurs années...

Nous vous invitons à venir découvrir de nouveaux spectacles dans nos deux salles toujours disponibles dès fin septembre 2022. Les travaux de rénovation et d’extension du bâtiment historique entreront alors dans leur dernière phase.

Et c’est en janvier 2023 que le théâtre construit par Max Bill pour l’exposition nationale de 1964 rouvrira après 30 mois de chantier. Conduits par la Ville de Lausanne et Pont12 architectes, ces travaux dotent le théâtre d’une précieuse nouvelle salle de répétition et modernisent le bâtiment pour le conformer aux normes actuelles, offrir aux artistes un outil de création adapté et mieux vous accueillir.

Cette cité du théâtre au bord du lac, avec ses cinq salles, ambitionne d’être un lieu toujours plus ouvert aux arts de la scène d’aujourd’hui, aux cultures d’ici et d’ailleurs et à toutes et tous. Cet élan d’ouverture va ainsi nous accompagner toute cette nouvelle saison.

C’est dans cet état d’esprit que nous faisons évoluer la billetterie vers des tarifs à choix : en ligne comme au guichet, vous choisissez désormais vous-même votre tarif pour les spectacles comme pour votre Abonnement Général. Cette nouvelle politique repose sur un principe simple et solidaire : un prix suggéré est proposé pour chaque spectacle, corrélé à son coût réel, mais vous décidez de votre tarif en fonction de vos choix et de vos possibilités. Cette innovation devrait, nous l’espérons, inviter encore davantage le plus grand nombre à découvrir les arts vivants d’aujourd’hui.

Amitié, fraternité, sororité sont des mots qui résonnent dès le début de la saison. Lola Giouse crée en plein air une pièce sur ce qui lie une bande d’ami·e·s. Claire de Ribaupierre et Massimo Furlan mettent en scène la rencontre complice de deux musiciens, Napoleon Maddox, rappeur afro-américain, et Miro Caltagirone, chanteur italo-suisse des Puts Marie et de Mister Milano. La compagnie Baro d’Evel orchestre un cirque en noir et blanc pour une femme, un homme et Gus, un corbeau pie particulièrement espiègle.

Dans Carte noire nommée désir, Rébecca Chaillon invite sept autres artistes afropéennes pluridisciplinaires à partager sur scène leurs expériences de personne assignée femme et racisée dans un geste performatif ardent et libérateur. L’artiste et performeur sud-africain Steven Cohen reçoit dans son boudoir étrange et baroque dont l’élégante délicatesse fait vibrer la mémoire sourde des violences politiques, coloniales et religieuses.

Après les vacances d’octobre, la chorégraphe lausannoise Yasmine Hugonnet crée un cabaret ventriloque et dansé intitulé Les Porte-Voix, tandis que Lola Giouse revient comme interprète prêter son corps et sa voix à une jeune femme en colère dans Perdre son sac, texte écrit pour elle par Pascal Rambert et mis en scène par Denis Maillefer. Dans les classes de Suisse romande, Sarah Eltschinger adapte théâtralement le roman de Charles Ferdinand Ramuz Présence de la mort, le récit visionnaire d’un réchauffement climatique inexorable qui se déroule à Lausanne il y a un siècle.

Nous partons ensuite sous le soleil californien. D’abord avec l’acteur et metteur en scène de la compagnie de Mexico Lagartijas Tiradas al sol : il partage sa découverte de l’île Tiburón et de son peuple dans les pas d’un missionnaire espagnol du XVIe siècle, questionnant les formes de la foi et du colonialisme aujourd’hui. Puis avec le cinéaste Lionel Baier qui met en scène le voyage qui confronta le philosophe Michel Foucault, incarné par l’actrice Dominique Reymond, à l’effervescence libertaire des campus américains au milieu des années 70, alors que de jeunes universitaires l’invitent à un road trip sous LSD dans la Vallée de la mort.

Nous finissons cette période de travaux avec la visite théâtrale depuis son fauteuil d’une salle d’Un spectacle imaginé par les Lausannois Tomas Gonzalez et Igor Cardellini.

Avec la nouvelle année, dès le 18 janvier 2023, vous pourrez pleinement découvrir le nouveau Théâtre de Vidy rénové et augmenté avec un premier mois d’Ouverture intense et créatif, riche de la diversité des couleurs et des cultures qui composent notre paysage artistique.

La machinerie entièrement renouvelée de la grande salle est étrennée par le spectacle Cosmic Drama, où la petite communauté d’explorateurs-poètes·ses rassemblée par le metteur en scène Philippe Quesne se projette dans le futur et dérive dans l’espace intersidéral au milieu des météorites. Puis la reprise de notre production Société en chantier de Stefan Kaegi transforme toute la salle en un chantier de construction pour une expérience immersive et participative de théâtre documentaire.
Autre production de Vidy, Triptyque est une nouvelle création des artistes Lina Madjalanie et Rabih Mroué à partir de trois textes d’auteur·trice·s libanai·se·s en exil, témoignant du jeu des identités et des frontières entre les peuples, les langues, les genres ou les religions. Au Pavillon, nous commençons avec une nouvelle création de la chorégraphe genevoise La Ribot. Puis l’actrice Jeanne Balibar raconte, à partir de textes d’historiennes, la vie de trois femmes au destin emblématique à travers les siècles. L’actrice Valérie Dréville interprète Un sentiment de vie de l’autrice Claudine Galea, dans une mise en scène d’Émilie Charriot. Enfin pour que toutes les générations se retrouvent à Vidy, nous reprenons deux succès passés, la magique et ludique Possible Impossible Maison des Anglais de Forced Entertainment pour les enfants et, pour les adolescent·e·s, Boucle d’Or 2023, une version théâtrale et interactive invitant à interroger la morale du conte, conçue par le Lausannois Alain Borek.

L’artiste photographe suisse et guinéenne Namsa Leuba nous accompagnera toute cette saison pour nos affiches. Son travail entre art, mode et documentaire interroge et déconstruit l’exotisme et en particulier l’imaginaire occidental sur l’Afrique.

L’aventure du Théâtre de Vidy s’écrit conjointement avec les artistes et ses spectateur·rice·s ! Nous vous invitons à nous rejoindre et nous nous réjouissons de vous retrouver pour écrire ensemble ce nouveau chapitre.

Vincent Baudriller

Sarah Eltschinger
Présence de la mort
Lola Giouse
Lust for Life
21.09. - 25.09.
Baro d'Evel
22.09. - 2.10.
Massimo Furlan et Claire de Ribaupierre
Radio Jam
22.09. - 9.10.
Massimo Furlan et Claire de Ribaupierre
Avec l’animal
23.09. - 24.09.
Rébecca Chaillon
Carte noire nommée désir
6.10. - 9.10.
Alexandre Doublet
La Machine dans la forêt
12.10. - 10.12.
Steven Cohen
Boudoir
2.11. - 17.11.
Yasmine Hugonnet
Les Porte-Voix
9.11. - 13.11.
Denis Maillefer
Perdre son sac
15.11. - 25.11.
Lagartijas Tiradas Al Sol
Tiburón
23.11. - 3.12.
Lionel Baier
Foucault en Californie
2.12. - 17.12.
Igor Cardellini/Tomas Gonzalez
Un spectacle
7.12. - 17.12.
Forced Entertainment
La Possible Impossible Maison
17.01. - 28.01.
Philippe Quesne
Cosmic Drama
18.01. - 22.01.
Lina Majdalanie et Rabih Mroué
Hartaqāt (Hérésies)
19.01. - 28.01.
La Ribot
DIEstinguished
20.01. - 22.01.
Jeanne Balibar
Les Historiennes
27.01. - 28.01.
Alain Borek
Boucle d'or 2023
1.02. - 10.02.
Émilie Charriot
Un sentiment de vie
1.02. - 11.02.
Stefan Kaegi / Rimini Protokoll
Société en chantier
1.02. - 11.02.